HELLFUELED       Memories In Black
Black Lodge (sortie: 4 mai 2007)

Memories In Black est le troisième album de ce quartet élevé au son des tronçonneuses (et des tondeuses à gazon ?) dans la ville suédoise d'Huskvarna. Bon, autant le dire tout de suite: si vous n'aimez pas la voix si particulière de l'ami Ozzy Osbourne, vous feriez aussi bien de passer votre chemin tout de suite. La musique est assez différente, mais la voix…
OK, maintenant on est entre gens de bonne compagnie (ça va, c'est une vanne). Et vous allez probablement apprécier cet album de pur Heavy Metal qui se démarque finalement des dizaines d'autres bons groupes du même genre, plutôt et d'abord à cause de la voix d'Andy. Une fois que vous aurez suffisamment assimilé la voix pour oublier la similarité, vous pourrez vous concentrer sur la musique. Et là, vous pensez d'abord: "OK, encore un bon groupe de Metal bien puissant, et après ?". Mais à l'usage, ces gars s'avèrent capables de parsemer leur Heavy Metal plutôt classique de riffs et de solos accrocheurs et d'autres trouvailles musicales qui font la différence, comme sur Warzone, Right Now, Down et Slow Down.
Si Memories In Black avait été plus court, il n'en aurait été que plus convaincant… et c'est un message qui s'adresse à vous tous, musiciens (et musiciennes) Métal: donnez nous le meilleur et seulement le meilleur de votre travail. La profusion n'est pas la recette du chef d'œuvre. Pour un album de Métal aussi, il vaut mieux se consumer dans les flammes que partir lentement en fumée.David

HOLY MARTYR       Still At War
Dragonheart Records (sortie: 4 mai 2007)

Par ces temps pluvieux, voilà HOLY MARTYR qui nous vient d’Italie, un pays qui nous réchauffe le cœur (quand c'est pas sur les terrains de foot). Ils se sont formés à la fin du XXème siècle et après plusieurs démos, ils nous sortent enfin leur premier album, Still At War, dont la musique tourne autour du Epic Metal des années 80.Jean-Luc

HOLLYWOOD ROSES       Dopesnake
Abstract Sounds (sortie: 7 mai 2007)

Un tribute-band des GUNS ’N ROSES qui nous sort ici un album avec des morceaux de leur cru mais avec quand même trois reprises de THIN LIZZY, VAN HALEN et UFO. De plus, ils ont eu l’opportunité d’inviter des musiciens différents sur chaque morceau, dont des ex-GUNS et CINDERELLA, entre autres. Leur musique est tout simplement un mélange de Hard US et de Glam de bonne facture.Jean-Luc

NOCTURNAL FEARS       Ghosts From The Past
Inner Quest (sortie: 7 mai 2007)

Ah… les années 90 ! Quelle belle époque, notamment à Lille, où il y avait des dizaines de disquaires spécialisés, des locaux de répètes dans chaque sous-sol, des concerts à gogo tous les soirs et surtout, des tas de groupes dynamiques, dont certains sont parvenus à se hisser au sommet de notre scène hexagonale (comment ça, c'était pas bien difficile ?!) comme LOUDBLAST ou SUPURATION, pour ne citer que ces deux-là (comment ça, c'est les seuls ?!). Et les autres, direz-vous ? Oui, toutes les formations n'ayant pas eu cette chance et dont fait partie NOCTURNAL FEARS, qui n'aura pas réussi à s'imposer, miné par d'incessants problèmes de line-up. Eh bien, oubliées !...
C'est donc non sans surprise mais avec un réel plaisir qu'ils nous réapparaissent subitement, histoire de fêter leurs 16 ans de carrière. Bon, pourquoi pas 15, ni 20 ? Mystère. En tout cas, Anton Jovanovic et Jean-Noël Bonnaillie, le duo fondateur restant, profitent de l'occasion pour rééditer en CD leur discographie, composée de démos, de participations à des compilations ou autre mini-CD, tout en rajoutant quelques extraits live. L'initiative est intéressante car elle permet de suivre l'évolution du groupe, débutant par un Death Metal bien lourd jusqu'à du Metal Indus', avec ce qui peut constituer leur marque de fabrique: des passages de guitares calmes sur des vocaux narratifs.
Que de souvenirs ! Voilà, maintenant qu'on a séché nos larmes, faudrait peut-être se remettre à composer, les gars !...Laurent

CAGE       Hell Destroyer
MTM Music (sortie: 18 mai 2007)

Déjà leur quatrième sortie et pourtant ils sont méconnus, mais pas pour longtemps. Hell Destroyer, c’est 75mn de pur métal, un mélange de JUDAS PRIEST et MANOWAR, surtout pour les chœurs. Ecoutez la voix de Sean Peck, elle va vous rappeler un certain Rob Halford de qui vous savez (voir plus haut pour la réponse). Ah oui, à noter que c’est un concept album comportant 21 morceaux.Jean-Luc

SONIC SYNDICATE       Only Inhuman
Nuclear Blast (sortie: 18 mai 2007)

Voilà le genre de groupe qui pose un dilemme: pas assez brutal pour les métalleux intégristes (si si, il y en a…) et trop agressif pour passer en radio (les radios grand public s'entend). C'est sûr, SONIC SYNDICATE a beaucoup écouté SOILWORK par exemple mais ce n'est que leur deuxième album alors on peut leur pardonner à ces jeunes suédois (tiens, tiens), surtout qu'il y a une belle petite gonzesse hyper sexy à la basse. Pour en revenir à la musique, les couplets arrachent tandis que les refrains en chant clair sont toujours amenés d'une manière un peu trop systématique. On n'a pas l'impression d'entendre toujours le même morceau mais...
Se trouvant donc le cul entre deux chaises, il ne leur reste plus qu'à trouver un public fidèle, pourquoi pas en se faisant trémousser frénétiquement la jeune relève pendant les festivals d'été. Après tout, n'est-ce pas là l'essentiel ?...
Erratum. Il fallait lire: "surtout qu'il y a une charmante jeune fille à la basse".Laurent

UDO       Mastercutor
AFM Records (sortie: 18 mai 2007)

Attention, le petit UDO a été relâché et nous a pondu un album de pur Heavy Metal teuton comme il sait si bien le faire, avec d’excellents brûlots comme Master Of Disaster. Et ça va vous faire tomber les oreilles alors accrochez-les bien avant de l’écouter.Jean-Luc

THE SENSELESS       In The Realm Of The Senseless
Anticulture Records (sortie: 21 mai 2007)

Eh bien non, ce n'est pas une nouvelle compil' des BEACH BOYS ou alors dopés au… bon, bref. Non, THE SENSELESS est en fait le projet solo de Sam Bean, bassiste des australiens de THE BERZERKER qui, après dix ans de réflexion et d'écriture, nous pond ici un OVNI (aïe !) qui va remuer le monde du métal extrême.
Notre homme est aidé par son compère Matt Wilcock aux guitares et par un batteur recruté sur une des nombreuses planètes de la galaxie Xuenylom (aucune forme de vie terrestre n'étant capable de jouer à cette vitesse) car ça va à 327 km/h (retenu: 315). On comprend mieux pourquoi le surfeur de la pochette est sur le point de se viander, c'est à cause de la déferlante provoquée par cette onde de choc sonore qui vous emportera aussi, même bien calé dans votre fauteuil. Et ultime contre-pied qui démontre qu'il faut prendre tout ça au 47ème degré, l'album se termine sur un morceau de… allez, on va dire de House Music car on n'est pas spécialistes et que ça sort du cadre de notre exposé. C'est peut-être aussi une indication sur la teneur du prochain album. Va savoir…
En tout cas, même si vous attachez votre ceinture de sécurité sur votre planche de surf, vous ne sortirez pas indemne de cette expérience ébouriffante. C'est fou, non ?!Laurent

MAN MUST DIE       The Human Condition
Relapse Records (sortie: 25 mai 2007)

Malgré quelques hurlements façon Grind, c'est bien du Death Metal ultra rapide que les écossais de MAN MUST DIE exécutent ici (et nous, par la même occasion), avec des breaks plutôt techniques, histoire de rendre l'ensemble moins compact et de vous permettre de tenir le coup jusqu'au bout. Après tout, si eux y arrivent, y'a pas de raison !...Laurent

ARKHON INFAUSTUS       Orthodoxyn
Osmose Productions (sortie: 31 mai 2007)

Sortir un quatrième album est déjà une sacrée performance en soi. Les musiciens de ARKHON INFAUSTUS en sont pourtant bien là, eux qui avaient démarré fort en 2001 avec Hell Injection et son concept outrageux. Un peu plus de temps passé pour l'écriture de cette nouvelle offrande à Satan, retardée également par des problèmes de production, mais ils n'ont pas perdu l'inspiration ni la haine pour autant, approfondissant même leur propre vision des religions. On sait ce qu'il en est. Et puis, avec La Particule de Dieu, ils vont nous permettre de participer au "quota de diffusion d'œuvres musicales d'expression française". Merci, les gars !...Laurent