Pierre-Marie E. REVERDY       Illuvatar
Rupture Music (sortie: 1er juillet 2008)

Illuvatar est le projet solo du guitariste de LEX TALIONIS, Pierre-Marie Reverdy. Tout au long des sept titres, le jeu de batterie et les narrations donnent un côté martial à sa musique. Et avec l'utilisation d'une guitare-synthé (en plus des guitares électriques), il nous transporte dans un monde d'un siècle prochain, dirigé par une dictature militaire. En tout cas, c'est comme ça que je ressens la situation.
Ce n'est pas un album de "guitar hero" de plus… enfin… si, c'en est un mais l'ensemble apporte une touche originale et personnelle à ce genre de projet. Pour le reste, les amateurs de technique instrumentale apprécieront la virtuosité de l'artiste…Laurent

AUSTRIAN DEATH MACHIINE       Total Brutal
Metal Blade Records (sortie: 28 juillet 2008)

Allez, on va se marrer un peu maintenant ! AUSTRIAN DEATH MACHIINE (ouais, avec deux "I") est le projet solo désopilant du chanteur Tim Lambesis de AS I LAY DYING qui rend hommage à Arnold Schwarzenegger et son incroyable carrière, du jeune bodybuilder en Autriche jusqu'au gouverneur de Californie, malgré son horrible accent ! Mais Tim Lambesis ne chante pas cette fois-ci. Hé, une petite minute. Qu'est-ce qu'il fait alors ? Eh bien… il joue de tous les instruments ! Un certain Ahhhhhnold (véridique !) tient le poste de hurleur sur ce concept marrant, imitant du même coup le costaud Arnie sur les nombreux intermèdes qui introduisent des chansons basées sur les films du célèbre acteur.
Super ! Et la musique, ça donne quoi ? Eh bien… c'est un autre hommage au meilleur Thrash des années 90 et avec une énorme production d'aujourd'hui (réalisée par Tim lui-même), vous allez sauter partout comme une bande de malades ! Mais ça fait tellement de bien ! Et vous avez ici le solo de guitare de rigueur sur chaque morceau, interprété par de nombreux invités venant de groupes comme KILLSWITCH ENGAGE, AS I LAY DYING, DAATH… pour n'en citer que quelques uns. Mais ne loupez surtout pas le dernier "titre" Not So Hidden Track et sa connerie finale. Le suspense y est insoutenable ! Hasta la vista, baby !...Laurent