TARJA       My Winter Storm
Spinefarm Records (sortie: 19 novembre 2007)

Enfin le premier véritable album solo de mademoiselle Turunen, dont je suis un grand fan depuis longtemps. Beaucoup à faire ici avec 18 et même 21 titres sur l'édition spéciale de My Winter Storm, mais vous pouvez d'ores et déjà décompter quatre intermèdes. Ouf !
Est-ce une réponse au Bye Bye Beautiful de ses anciens complices mais également amis d'enfance ? I Walk Alone (strictement rien à voir avec J. J. Goldman) est le premier morceau, qui met en place l'ambiance générale et il est grandiose. On y sent la fille blessée par cette triste "rupture", surtout si vous tenez compte du titre de l'album et du fait que Tarja ait déclaré qu'elle les aurait quittés après la sortie du NIGHTWISH de cette année. Mais c'était juste pour faire bonne figure et personne n'est dupe.
Mais revenons à nos moutons avec Lost Northern Star, plus lourd, avec de grosses guitares, avant le plus calme et symphonique The Reign (je sais maintenant qui est la reine) sur lequel elle démontre toute sa grâce et son talent. Les autres candidates peuvent aller se rhabiller ! Un autre clin d'œil avec l'intermède The Escape Of The Doll ? Peut-être. Mais à ce stade, tout le monde doit admettre que ce n'est pas un album au rabais, avec des arrangements de cordes majestueux et aussi des chœurs d'opéra sur Die Alive ou Sing For Me (et ils le font !). D'ailleurs, notre charmante finlandaise ne s'est pas entourée de manchots pour l'occasion: Doug Wimbish (basse, LIVING COLOUR), Alex Scholpp (guitare, FARMER BOYS), Earl Harvin (batterie, PET SHOP BOYS) et Torsten Stenzel (claviers, MOBY). Débarque alors de manière surprenante Poison, une reprise de Vincent Furnier (si vous ne savez pas qui est ce mec, sortez votre bible du Métal !) mais assez sympathique toutefois, suivie par deux chansons encore fabuleuses (Our Great Divide, Damned And Divine). Pour ceux qui se seraient endormis (bande de malpolis !), un cri masculin vous réveille juste avant l'entraînant Ciaran's Well (vous feriez mieux d'y plonger, direction l'enfer !) et le retour des guitares.
Et le voyage prend fin avec les toujours émouvants Minor Heaven et Calling Grace, sauf si vous avez l'édition spéciale, auquel cas vous pouvez écouter trois bonus: Damned Vampires & Gothic Divine et deux autres versions de I Walk Alone. Super ! Euh… le premier est une version un peu plus longue de Damned And Divine et d'autre part, je n'arrivais pas à trouver la différence entre le nouveau I Walk Alone et l'original. J'ai dû les décortiquer 317 fois pour découvrir l'horrible vérité: la "nouvelle" version est en fait la même, mais avec l'ajout de l'intro Ita, Missa Est. J'espère que c'est clair pour vous mais… tu parles de bonus ! En récompense, sortez vos binious pour le remix final, avec l'aide des gars de IN EXTREMO.
Désolé mais j'avais dit à propos du dernier disque de NIGHTWISH que c'est toujours pareil avec un album de treize titres, c'est deux ou trois de trop… et… hum… c'est vrai, je viens d'écouter ici 21 chansons (même si certaines se ressemblent un peu) sans m'en rendre compte ! Je pense que j'ai été une nouvelle fois ensorcelé par sa chaude voix fascinante ! Appelez-moi l'exorciste de garde !!!
Allez, redevenons sérieux. My Winter Storm n'est donc ni une pâle copie de NIGHTWISH (même si certains morceaux pourraient aisément figurer sur Dark Passion Play) ni un album complet d'opéra. Ce petit manque de cohérence, par l'alternance des deux styles, pourrait être son seul défaut.
Et ensuite ? Tout le monde sait qu'elle a largement les capacités d'interpréter des œuvres classiques dans les plus grands opéras (elle a d'ailleurs travaillé pour) mais est-ce qu'elle sautera le pas un jour ? En tout cas, ça serait marrant de voir des chevelus en jeans et blousons de cuir dans le public de La Scala de Milan ou d'entendre Wishmaster en rappel de La Chevauchée Des Vaches Qui Rient de Wagner (j'en profite au passage pour remercier mon confrère David de m'avoir suggéré ce fabuleux calembour) ! Sinon, elle peut toujours attendre quelques années, jusqu'à ce que Anette se fasse virer, pour revenir à la maison. C'est à la mode de nos jours !
On pourrait lui reprocher d'avoir chopé la grosse tête pendant la précédente partie de sa carrière mais pour l'heure, parmi les chanteuses de la planète Métal, Tarja est décidément (et de loin) la meilleure…Laurent