THUNDERSTORM       As We Die Alone
Dragonheart Records (sortie: 30 mars 2007)

Naviguant entre les rives désolées du Doom et d'un Stoner bien lourdingue, le trio italien THUNDERSTORM est de retour avec son quatrième album As We Die Alone. Je n'avais pas été franchement enthousiasmé par son prédécesseur Faithless Soul en 2004 et, pour être honnête, le seul souvenir que m'ait laissé cet album est la reprise du In A Gadda Da Vida de IRON BUTTERFLY. Cette fois, c'est beaucoup, beaucoup mieux et le titre de l'album est probablement trop pessimiste: allons, les gars, cette fois il n'y a pas de raison que votre album meure tout seul. OK, ça reste lourd et plutôt lent de A à Z, mais la plupart des morceaux sont agrémentés d'une touche mélodique qui vous ramène dans le truc au moment où votre attention commençait à se relâcher. Classiques mais efficaces, Death Rides On The Highway et The Mad Monk viendront vous bousculer un bon coup juste au bon moment, tandis que le lugubre et hypnotique I Wait est particulièrement glaçant. Il y a aussi une reprise très personnelle du Voodoo Child de Jimi Hendrix pour clôturer l'album.
Naturellement, ce n'est pas le genre de chansons que vous allez fredonner sous la douche le matin, mais… un bon son, de bons musiciens, un bon chanteur… ma foi, c'est un bon album à conseiller à "those about to doom" (we salute you !) et aux autres par la même occasion.David